Les cartes de Luc

Les cartes de Luc

Luc, architecte, coach personnel, mais encore ...

J'ai rencontré Luc voici à peu près un an, et j'ai tout de suite eu envie de lui consacrer un article sur www.philsite.fr. Et puis le temps a passé, comme souvent ... A ma décharge, le personnage est suffisamment charpenté, de corps et d'esprit, pour qu'on puisse hésiter un moment avant de trouver les bons mots pour le présenter. Architecte de formation, il consacre aujourd'hui l'essentiel de son temps au conseil à la personne. Je ne comprends pas toujours les mots qu'il utilise pour situer sa dernière activité. Coaching, domopsychologie, ce sont des termes qui auraient naturellement tendance à me faire fuir. Pour autant, je ne suis pas géné par le fait de ne pas pouvoir comprendre tout de suite les traits du personnage de Luc. Je perçois bien par contre et dès nos premiers échanges l'idée que nos discussions à venir nous aideront  à mieux tracer nos chemins de route, chacun de son côté, mais dans la compréhension de l'autre. Nous avons depuis, Luc et moi, validé l'intérêt à échanger et à réfléchir de concert, atteignant ainsi une compréhension plus palpable et plus nette de nos démarches respectives. La narration qui va suivre est peut-être de nature à vous en convaicre, et à vous inciter à entrer en contact avec Luc.

Les cloches de midi, moment propice aux révélations des cartes

 

Je choisis donc de vous relater l'exercice d'un stupéfiant jeu de cartes, imaginé et créé par Luc et Béatrice. Vous pouvez visiter leur site et en savoir plus sur leurs activités de térapeuthes par le biais du lien vers leur site web, qui vous est proposé à la fin de cet article. Sachez que Luc a choisi de me le faire découvrir à l'occasion d'un déjeuner dans notre bistrot préféré. Les cloches de notre village provençal sonnaient l'heure de midi. Un contexte très favorable à l'expérimentation, d'autant plus que vous savez ma passion pour les jeux de cartes, et le jeu de tarot en particulier.

La pratique de tout  jeu de cartes oblige selon moi celui qui s'y adonne à tempérer le sentiment  très louable et très cartésien de son savoir jouer par un respect au moins aussi prononcé des effets du hasard. Quand on retourne une carte, on peut y voir un des effets que la chance a sur sa vie. Bonne ou mauvaise, il  convient d'accepter la carte tirée avec la meilleure bienveillance, pour mieux attendre le tirage de la prochaine, qui ne saurait être que meilleure.

Luc comprend cette façon de voir les choses, et j'imagine qu'il sait tirer parti de ce respect pour les messages que les cartes sont en mesure de nous révéler. Il m'a en tout cas fait la démonstration d' un outil spectaculairement efficace à me faire baisser la garde, et à me mettre dans  une position d'ouverture. Au travers des cartes qu'il m'a été donné de découvrir, les effets de la raison ont été dépassés par les émotions révélées par le tirage, nous en sommes tous les deux convaincus.

Le dos des cartes

 

L'appel d'une couleur rassurante, jaune miel. Une voute en pierres, la sérénité d'un galbe roman. Une porte entrouverte, quelques marches à monter. La carte n'est pas encore tirée, mais tout m'incite à l'optimisme. Merci, Luc, pour cette première invitation, chaleureuse.

Carte N°1. Architecture

Vous découvrez comme-moi la première carte tirée. D'abord le titre, "Architecture", et puis une photographie. Nous sommes à l'intérieur d'une grotte sombre, mais on perçoit la clarté extérieure. Et ces étais, à quels effets répondent-ils ?

Reste alors à répondre à la question : " Et si ...? ". Mais est-ce vraiment une question ? Luc m'assure que oui, moi j'estime que la cause est entendue. Il n'est que temps de se passer de béquilles inutiles et d'aller vers l'avant ! L'optimisme est là, le bleu est hissé, qui me rassure. Une carte confort, en quelque sorte.

Mais j'oubliais le nombre, "59", au coeur de la carte, incontournable, et expliqué par Luc comme le transcodage qu'il réalise à partir des lettres du titre. Mais j'ai appris à lui faire confiance. La technique, c'est son affaire. Ce que je vois, moi, c'est que je viens de tourner mes 59 ans voici trois jours. Une carte d'actualité, donc. Et la confirmation de la force de l'imagination, quand elle remplace les béquilles.

Carte N°2. Prospérité

Encore une carte de confort, je vous invite, vous qui me connaissez un peu, à vous livrer par vous-même à l'exercice de l'interprétation personnelle, Luc n'est jamais bien loin, il ne manquera pas de nous éclairer ou de nous aider à valider notre interprétation, bien sûr.

Le dessin est naïf, fluide. Ici encore, nous percevons la question comme pratiquement résolue. 

J'oubliais, le nombre, si cher à Luc : "60", c'est juste après "59", non ?

Dernière carte. N°3. Chimères

Avec cette carte je prends conscience de la puissance que Luc a donné à son nouvel outil. Cette fois-ci le fond jaune acidulé nous invite à plus de vigilance. La photographie met l'accent sur l'ombre, le flou. 

Cette question, qui n'hésite pas à employer des mots durs, qui sonnent presque comme une menace, et  que je ne saurais adresser sans l'aide de Luc avec sa présence à mes côtés. 

Mais vous avez compris. Le chiffre, bien sûr : "44", c'était avant le diagnostic de la maladie de Parkinson. Elle était pourtant déjà là, au fond de moi. Et www.philsite.fr n'existait pas. 

Alors, dites-moi, vous pensez que j'ai déjà appris à mieux situer mon axe de vie, maintenant que l'éclairage m'a été donné ? Vaste question ...

Si vous voulez en savoir plus ...

Voici un lien vers le site de Luc, vous trouverez bien un moyen pour entrer en contact avec lui, j'en suis persuadé.

 

http://domologie.ch/

 

 

Volx, le 11 septembre 2019

 

Avatar

A propos philgeek

Fan de technologies

Laisser un commentaire