Nos travaux pour participer à un WEB éco-responsable avancent

De bonnes nouvelles de nos balises connectées , et de www.philoc.fr

Le socle de balise Philoc devient opérationnel

Aujourd'hui, le projet de balise connectée à vocation écoresponsable s'approche du stade adulte.Il était au cœur de nos ambitions sur   www.philoc.fr, visant à valoriser une dérivée technologique de www.philsite.fr. Ont donc été franchies les étapes clés qui avaient été fixées au départ. Cela va permettre de viser des pistes plus valorisantes, avec notamment la mise en oeuvre d'usages concrets.

On a donc passé les premières épreuves qui nous amènent à disposer d'un socle assez solide, supporté par la plateforme Arduino, et voici les critères dont on dispose :

    - connexion en continu : couplage à un site WEB pour le stockage et la visualisation des informations de terrain

    - géolocalisation par GPS

    - très basse consommation pour un usage sur piles sur plusieurs semaines en continu

    - packaging robuste : immersion possible sur le terrain par tous temps en IP65,  ou utilisation en situation de mobilité

    - réveil par horloge ou accéléromètre, visualisation possible sur un écran intégré à la balise.

    - et surtout couplage aux premiers capteurs de terrain, avec 3 balises protos disposant chacune d'un volume et d'une ergonomie spécifique.

Le site www.philoc.fr n'est malheureusement pas assez à jour des derniers progrès, l'avancement technique a  été privilégié sur les derniers jours.

Avec l'aide des premiers soutiens, on découvre les premiers usages intéressants

Au départ une balise Philoc, c'était avant tout un outil de géolocalisation assez flexible et robuste, avec Sigfox comme moteur de communication, et la connexion au GPS en toile de fond. Les données de conception sont mises à disposition, pour que chacun puisse réaliser sa propre balise et effectuer ses propres modifications.

Ensuite on a ajouté les premiers capteurs météo, permettant de disposer de la température et de l'hygrométrie en mode ultra local et en temps réel, avec des capacités de visualisation web et de notification par mail, bien sûr. J'ai rencontré des vignerons de Champagne que çà intéressait bien, mais qui sont aussi approchés par des startups qui ne m'ont pas attendus pour mettre des Euros sur le tapis ...A suivre bien sûr.

Ces dernières heures, avec le soutien de deux associations attachées à la qualité de l'air, on vient de faire fonctionner un capteur de particules fines, qui donne déjà d'excellents résultats dans sa toute nouvelle configuration. Bien entendu, on va explorer les prochaines pistes de développement avec eux que ça intéresse. Et donc avec vous, on l'espère en tout cas.

Alors la suite ?

Et bien sous quelques jours, il y aura des images et des photos plus à jour sur www.philoc.fr, les données de conception seront mises à jour. Mais dès à présent, nous nous invitons au dialogue et à la coopération, car ensemble, on va plus vite que seul, et avec plus de bonheur.

Ah oui, j'oubliais. On reste évidemment sur une vision du WEB et des objets connectés qui met en avant l'utilité sur le plan du social et de l'écologie. Sinon, quel intérêt ?

Phil 

Avatar

A propos philgeek

Fan de technologies

Laisser un commentaire