You’ll never walk alone

C’est un chant magnifique que ce You’ll never walk alone chanté à l’unisson par les supporters de Dortmund et Monaco en ouverture du match de quart de finale Ligue des Champions de football, , ce 12 avril 2017,. Il fut rehaussé par un visuel splendide, avec les initiales du club allemand déployées en en jaune et noir sur un mur de tribune impressionnant.

Les couleurs de Dortmund – source www.leparisien.fr

Cet hymne choisi par Dortmund, mais aussi par Liverpool et plusieurs autres clubs de football, prenait une force particulière après l’attentat contre le bus transportant les joueurs allemands le jour précédent, qui avait conduit au report du match. Il fut suivi d’un grand match, les deux équipes menant un jeu ouvert et engagé. Même s’il a permis de conclure sur une victoire de l’équipe de Monaco par 3-2, il nous a surtout montré le football sous son meilleur profil, celui d’un sport populaire qui sait être magnifique, quand il amène des milliers de supporters à unir leurs voix pour défendre les valeurs d’humanité universelles, et participer à soutenir le socle de nos démocraties en danger.

C’était ainsi l’occasion ce matin de faire une petite recherche pour retrouver l’histoire d’une œuvre qui touche par son apparente modestie, pour se révéler pétrie d’universalité. D’en apprendre les origines en 1945, à partir d’une comédie musicale, et au moment de soutenir les soldats américains sur le front. De la voir intégrée en 1971 dans le titre Fearless des Pink Floyd. De la retrouver enfin reprise par Barbara Streisand aux Emmy Awards en hommage aux victimes des attentats du 11 septembre 2001.

Je vous invite à trouver vos propres résonances avec vos outils de recherche sur le web. Ne soyez pas surpris, vous qui me connaissez, que mon choix d’interprétation se tourne vers la merveilleuse Aretha Franklin.

Phil, le 13 avril 2017.

Laisser un commentaire